version "SPIP&BLIP" du site (flash) interface horaires d’ouverture : du mercredi au samedi de 14h à 19h, le vendredi jusqu’à 20h et sur rendez-vous contactez nadège ou skype interface
 

Chez Y yvan le bozec 3 février - 17 mars 2007

Le 17 mars 2007, par appartement/galerie Interface,

Creer un PDF

"Artiste typographe, artiste funambule, équilibriste du sens et de la forme, Yvan Le Bozec propose un voyage au pays des mots et des signes. Jongleur de rimes autant que peintre, il propose un travail autant ludique que formel." Il ne peut s’empêcher de peindre sur les murs des galeries le Y de son prénom. Autant identitaire que revendicative cette façon d’opérer ne se prend jamais au sérieux, et s’exprime toujours à travers l’humour et le jeu de mots.

Lorsque l’on débute son parcours artistique, on peut se fixer des limites et des contraintes. Celles d’Yvan consistaient à utiliser seul, le papier et la plume. Peut être l’expliquera-t-on par les liens étroits qu’il a entretenu avec l’écriture, que se soit comme journaliste ou comme directeur d’une petite publication, LHULUBERLU. Sur la trace de nombreux artistes parmi lesquels on compte Paul Klee, Jean Dupuy, Jaques Rouxel, Yvan Le Bozec est souvent qualifié « d’artiste typographe, équilibriste du sens et de la forme ». Pour preuve, il manie le trait avec finesse et dextérité.

Ses dessins sont peuplés de formes triangulaires et du monogramme Y. Ces derniers relèvent à la fois du signe de reconnaissance et de signature. L’ensemble constitue son autoportrait. Peut-être est-ce l’influence de la culture de l’affirmation de soi enseignée par Bernard Lamarche-Vadel aux Beaux-Arts de Quimper lorsque Yvan y étudiait. Dans ses peintures circulaires, le Y devient motif. Yvan y voit la représentation d’un Homoculus. Du latin « homo » = homme, et « culus » qui amoindrit le sens du mot auquel il est rattaché. Portrait miniature de l’Homme, ce petit être serait une création des alchimistes qui aurait pour but de semer le trouble parmi les hommes. En clin d’œil à la vidéo exposée lors de l’Appel de la Mariée en 2005, Yvan reprend la ritournelle. Cette fois-ci il s’agit de l’Internationale. Celle-ci est activée en pédalant sur un vélo relié à une petite boite à musique. La vidéo adjacente montre l’artiste dans l’effort, tel un coureur cycliste à l’entrainement, à la différence près, Yvan actionne un mécanisme musical vêtu d’un frac. En choisissant, une référence au cyclisme, Yvan renvoie à l’image de la performance solitaire et crée un parallèle entre l’artiste et le Surmale d’Alfred Jarry. Si on ne devait retenir qu’une chose de l’œuvre d’Yvan Le Bozec, se serait qu’elle porte en elle la bonne humeur tant par la drôlerie du trait que par celle de la situation.

Nadège Marreau

 

Galerie d'images

 

Documents joints à l'article

Document
PDF | 87.8 ko | document publié le 19 avril 2007
 

Commentaires de l'article

 
sophie
Le 15 avril 2008
Je suis etudiante en art, et je voudrais recevoir les informations sur l exposition de Lidwine Prolonge, qui a eu lieu au interface de janvier jusqu a mars 2008, si c est possible. merci.
 
Sarah
Le 25 août 2010
Amazing pictures, it`s the real art ! I wish Transcription Companies made me the same on the wall.
 
Mariusao
Le 27 août 2013

pneu-pascher.fr

pneu 225 45 r17 !!

pneu z750 pas cher ceux wwwpneu2013.com pneu pas cher 56 pièce pneu pas cher promo peu chaussettes pneu…Avec ma pneu minerva sous comparateur de prix pneu.
 

Poster un commentaire

SPIP 1.9.1 | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 98 (293999)